Monthly Archives: novembre 2014

  • 0

Eglise Saint-Wendelin

Category : Patrimoine

Église Saint-Wendelin à Albé. (Source: Wikipédia)

Église Saint-Wendelin à Albé. (Source: Wikipédia)

Le village d’Albé dépendait autrefois de la cure de Villé. Aux environs de 1300, Albé avait une forte population. Les gens malades, les vieillards et les enfants n’étaient pas toujours en mesure d’assister aux offices du dimanche, surtout en période de mauvais temps. Pour remédier à cette situation pour le moins embarrassante, l’abbé Ditter de Hugshoffen (Honcourt) décida d’un commun accord avec l’évêque de Strasbourg, de consacrer une partie de la dîme due par le village au couvent de Hugshoffen à la construction d’une chapelle et à l’installation d’un vicaire à Albé. Dès 1341, Albé et la chapelle dépendirent de l’église-mère de Villé et depuis ce temps le patron de l’église est saint Wendelin. En 1575, la chapelle est détruite par un violent incendie, puis reconstruite au même endroit en 1578. Au XVIIIe siècle, vu le grand nombre de fidèles qui assistent à la messe dominicale, la chapelle fut remplacée par une modeste église moyennant une petite contribution au vicariat de Villé pour qu’il accepte de dire la messe.

« Read More »


  • 0

Bâtiments et Linteaux

Category : Patrimoine

 

Un village, une histoire …..

(Extrait de l’annuaire de la Société d’histoire du Val de Villé)

Le village d’Albé, en allemand Erlenbach, tire son nom du ruisseau qui le traverse sur toute sa longueur. l’Erlenbach, le ruisseau aux aulnes, draîne les eaux de l’étroit vallon qu’il creuse dans les flancs de l’Ungersberg, et, après avoir reçu, au coeur du village, celles du Sonnenbach, son principal affluent, il va se déverser dans le Giessen, en aval de Villé.

Par corruption phonétique, Erlenbach est devenu Albé dans le patois vosgien ; La syllabe Erl a donné Al et Bach est devenu Bé dans le dialecte welsche. C’est ce nom de consonance française qu’adopta le village en janvier 1919 pour marquer le retour de l’Alsace à la France.

Comme son nom germanique le laisse supposer, Albé a probablement été fondé vers l’an mil. Le village apparaît pour la première fois dans l’histoire en 1303 sous le nom « d’Erlebach ». Il faisait partie de la seigneurie et de la paroisse de Villé. Vers 1340, la commune était suffisamment prospère pour que l’Evêque de Strasbourg permit l’édification d’une chapelle. Durant la guerre des paysans, les habitants d’Albé participèrent au saccage de l’Abbaye du Honcourt (Saint-Martin) en 1525 et furent condamnés à payer une amende pour dédommager le couvent (600 florins pour les réparations urgentes et une indemnité annuelle). En 1575, le village fut partiellement détruit par un incendie ; 42 maisons, la chapelle, la mairie ainsi que les archives municipales. On profita de cette situation pour rédiger dès la même année un nouveau règlement communal où furent consignés les droits, coutumes et propriétés foncières de la communauté (il s’agit du Terrier déposé aux archives départementales).

Le blason d’Albé :

« Read More »


  • 0

Maison du Val de Villé

Category : Patrimoine

Maison du Val de Villé

Maison du Val de Villé

Installée au centre du village d’Albé, à l’ombre d’un tilleul planté en 1795, la Maison du Val de Villé a pour vocation de faire découvrir aux visiteurs l’histoire et le patrimoine du Val de Villé.

Il s’agit d’une ferme d’inspiration vosgienne (1709) et sa maison du journalier.

La maison qui abritait le musée, jadis habitée par des notables, comprenait deux niveaux d’habitation, une cave à vin et de vastes combles partiellement dallés de briques contenant un fumoir à viande.

La Maison du Val de Villé possède également de vastes dépendances agricoles, une étable, un fournil et une grange édifiée par une famille noble. Dans la cour on aperçoit une maisonnette datée de 1616 avec une galerie de pignons de bois. Au XXe siècle, la maison de pays forme avec le musée la Maison du Val de Villé

(source: Wikipédia)